Édition électronique

La presse écrite trouvera-t-elle le salut grâce à la publication digitale (e-publishing) ? De fait, plusieurs grands journaux s’y mettent. Voici quelques liens pour découvrir les expériences et les procédés actuellement disponibles… impressionnant !

Publication on-line

La première solution, c’est la publication en ligne multisupports (Internet, audio, podcast, téléphone portable, etc.) :

  • Pressmart, un système de publication digitale pour la presse écrite (démo).
  • Un exemple d’édition électronique : le quotidien américain Philadelphia Inquirer (démo).
  • Nxtbook, autre interface électronique très répandu en presse, qui permet de présenter l’information sous la forme d’un document double page optimisé pour l’écran d’ordinateur.

E-readers

La seconde solution, c’est d’imaginer de nouveaux supports. Les progrès dans le domaine des écrans et l’invention de l’encre digitale permettent aujourd’hui d’imaginer qu’on lira demain Le Monde et Balzac sur un seul et même support mobile : l’e-reader. Marché porteur où la concurrence est féroce :

  • E-Ink, le leader de l’encre digitale, qui équipe notamment le Kindle d’Amazon.
  • Le Kindle, le lecteur électronique d’Amazon sur lequel on peut lire aussi bien des livres (disponibles uniquement via Amazon) que la presse (The New York Times, Le Monde, etc.).
  • PlasticLogic, inventeur de l’écran souple qui pourrait bien remplacer le bon vieux journal papier grand format (démo).
  • Le lecteur de Sony : 160 ouvrages en un seul volume !