10/11/2013

Des élèves racontent Wagner avec une narration transmédia

Dans le cadre de son cours sur les nouvelles narrations à la Haute école d’art et de design de Genève (HEAD), Nata Rampazzo a fait travailler les élèves de troisième année de la filière communication visuelle option espace-média sur un journal d’impressions du Wagner Geneva Festival, organisé du 26 septembre au 5 novembre 2013 à l’occasion du bicentenaire de la naissance du compositeur.

 

En s’inspirant de leurs rencontres avec des artistes et des commissaires d’expositions ainsi que de leurs observations du festival et de ses coulisses, ils ont conçu un livre-accordéon de 800 cm de long sur 40 cm de haut afin d’interroger la circulation et la transmission de l’œuvre du compositeur.

 

Par ailleurs, la conception d’un site internet leur a permis d’approfondir l’idée d’œuvre d’art totale, associée à Wagner car il ne considérait pas que la musique se suffisait à elle même et convoquait aussi le mouvement, la poésie et les arts visuels pour exprimer son sens artistique.

 

En réalisant un livre et un site, les élèves en communication visuelle ont pu raconter leur expérience du festival en mobilisant des notions abordées en cours. Les réflexions sur la narration transmédia les ont poussés à ne pas uniquement juxtaposer le son, l’image fixe ou animée et le texte, mais à concevoir un projet global où tous ses médias entrent réellement en résonnance et s’agencent pour former un tout unifié, comme une porte d’entrée dans un univers.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

champs requis *