29/09/2009

À Asti, R&A organise une table ronde sur la crise de la presse

Le 19 septembre dernier, dans le cadre de l’exposition sur le design de la presse également organisée par notre agence, une table ronde sur l’avenir de la presse a rassemblé à Asti directeurs de journaux, journalistes et correspondants européens.

« Crise de la presse : comment s’en sortir ? », tel était l’intitulé général des débats. Parmi les questions débattues : les nouvelles habitudes de lecture, les modes de consommation de l’information, le développement du modèle hyperlocal et l’interactivité permanente. Quel est l’impact de la mutation du design dans les « news » et l’importance de la mise en scène de l’information à l’époque du « mix-media » ? Quelles sont les solutions et les modèles de la presse à l’ère du Web ? Ces changements rendent-il le journal papier obsolète ?

Cette table ronde était animée par Nata Rampazzo, directeur artistique de la société Rampazzo & Associés.

Les différents intervenants présents autour de la table étaient : David Guiraud, directeur général du quotidien Le MondeLuciano Bosio, directeur de la communication, de la stratégie et des études du groupe Figaromedia ; Pierre Gironde, directeur des rédactions du groupe La Montagne-Centre France ; Jean-Pierre Caillard, PDG du groupe La Montagne-Centre France ; Jurek Kuczkiewicz, adjoint à la rédaction en chef du quotidien belge Le Soir ; Werner De Schepper, journaliste suisse, ex-directeur de Blick, rédacteur en chef adjoint de l’Aargauer Zeitung ; Jean-Christophe Rampal, rédacteur en chef du magazine Ulysse ; Gérard Desportes, cofondateur de Mediapart ; Philippe Ridet, correspondant du Monde en Italie ; Eric Jozsef, correspondant de Libération ; Dominique Dunglas, correspondant du Point. Et de nombreux journalistes de la presse italienne.

Quelques liens pour se faire une idée de l’événement :

– dans la page « Opinions » de La Stampa, le compte rendu de Vittorio Sabadin

– Sur le blog de Jean-Christophe Rampal, le texte cosigné par Werner De Schepper et Peter Rothenbühler sur la presse de proximité.

18/09/2009

À Asti, en Italie du Nord, R&A propose une exposition sur le design de presse

Du 18 septembre au 8 novembre 2009, à Asti (Piémont), se tient « Visible & invisible », une exposition sur les métiers du design de l’information, à travers les principaux quotidiens de langue latine. Le commissaire de l’exposition, Nata Rampazzo, directeur de création de l’agence, présente parallèlement, au baptistère de San Pietro, l’installation vidéo « Du point au pixel ».

Chaque jour, dans le monde, des millions de quotidiens sont imprimés et lus, et des millions de pages Internet sont créées et consultées. Ce sont des objets complexes. Si la dimension esthétique n’y est pas une fin en soi, elle y joue un rôle décisif.

Le rôle du designer éditorial est d’agencer de façon harmonieuse les divers signes qui composent un journal ou un site Web. Métier « invisible » aux yeux des lecteurs, mais qui contribue à rendre l’information à la fois lisible… et plaisante à lire. L’exposition offre au visiteur la possibilité de saisir l’indispensable travail de ces hommes et ces femmes de l’ombre, ces « passeurs » qui mettent en forme l’information produite par les journalistes, la rendent au sens strict lisible et attrayante pour le lecteur.
Métiers, typographie, formats, couleurs, textes, visuels… tous les thèmes abordés sont autant de préambules à la seconde partie de l’exposition, intitulée « Visible ». On y  présente le « produit » fini : les « unes » et les pages des principaux quotidiens de langue française, italienne, espagnole et portugaise.

Informations pratiques : Espace Vinci, Place Leonardo da Vinci, Asti, Italie.

Voir aussi notre article sur l’exposition « Du point au pixel » organisé par Nata Rampazzo à Asti

17/09/2009

Tours Eiffel pêle-mêle

Pour son édition du mois d’octobre, M, le supplément lifestyle du journal Le Monde, titre sur les Journées du Patrimoine (qui se tiennent les 19 et 20 octobre).

R&A réalise M d’après un design graphique original. Notre mission comprend le montage des pages, la production des reportages photo, l’édition finale en accord avec la rédaction en chef, enfin l’envoi des fichiers en gravure.

16/09/2009

Trois nouvelles couvertures aux Presses de la Cité

Pour ces trois romans hors norme, l’éditeur désirait des couvertures qui sortent du lot et signalent aux lecteurs l’originalité des ouvrages.

Pour La Lignée, le thriller fantastique signé Guillermo del Toro (le réalisateur de Hellboy) et Chuck Hogan (l’auteur, entre autres, du Prince des braqueurs), une couverture saisissante, avec un gaufrage mordoré appliqué aux noms des auteurs. Une cover à la manière américaine :

PRES7922_La_lignee_exe_P_V2fg.indd

Changement de Stimmung avec Un amour exclusif, un récit en forme d’hommage où la journaliste allemande Johanna Adorjan met en scène ses grands-parents hongrois, survivants de la Shoah, unis jusqu’à la tombe par une passion invincible. Les lettres « a », « m » et « r » (pour « amour ») s’entrelacent, formant un cœur rehaussé d’un vernis sélectif vermillon :

PRES7901-ADORJAN-V6_Pfg.indd

Le New-Yorkais Richard Price poursuit sa plongée dans l’Amérique urbaine avec Souvenez-vous de moi, portrait au couteau du Lower East Side. En couverture, la sombre silhouette d’un pont suspendu, emblème de la grande métropole américaine :

PRES7912-PRICE-EXE_V5_Pfg.indd

14/09/2009

La franc-maçonnerie expliquée aux profanes

Le hors-série du Point n° 24 est consacré aux textes essentiels de la franc-maçonnerie. Comme toujours depuis le lancement de la collection « Les textes fondamentaux », cette édition a été réalisée entièrement dans notre agence.


Revenir aux sources : idée plus que jamais pertinente quand il s’agit de la franc-maçonnerie, qui nourrit les fantasmes en tout genre. La faute aux maçons, direz-vous, qui entretiennent à l’envi le mystère, tout en veillant, de temps à autre, à lever le voile sur les loges – comme pour relancer la curiosité sans jamais la satisfaire. De ce paradoxe, il est aussi beaucoup question dans ce hors-série…

« àParis » n° 32, acte 2

Lancée durant l’été, notre nouvelle formule de journal de la Mairie de Paris revient en septembre. Et toujours : un design plus visuel, un déroulé plus rythmé, un plaisir de lecture accru. Jugez-en.




L’Agenda, un cahier de 8 pages encarté au cœur du magazine (40 pages). De largeur légèrement inférieure, il est détachable. On y trouve l’ensemble des événements parisiens, classés par arrondissement.

04/09/2009

Nouvelle formule pour « Le 10 Sport »

Grande offensive sur le front de la presse sportive : Le 10 Sport fait peau neuve pour la rentrée. Une nouvelle formule pour un hebdo plus percutant, plus structuré, plus polémique surtout.

SPO7964_UNE-DEF CS3.indd

Notre agence a créé le nouveau design du journal (sans en changer le format). Mieux, elle en assure également chaque semaine la production : Le 10 Sport est entièrement réalisé et édité dans notre agence ; nos graphistes et secrétaires de rédaction travaillent à distance avec la rédaction du journal, grâce au système de publication collaboratif K2, basé sur les logiciels InCopy et InDesign.

Le journal change de fond en comble : plus de débats, plus de polémiques, en un mot plus de « Buzz », intitulé de la première grande section du journal.

Autre nouveauté : au centre du journal, « Betting, le journal des paris », un cahier de 8 pages consacré aux paris et aux pronostics portant sur l’ensemble des compétititions sportives à venir (plus le poker).

« VIP(S) », la dernière section du 10 Sport, est consacré aux people : la vie des sportifs loin des stades, les personnalités fans de sport, le business…

La presse en parle déjà : Le Journal du Dimanche.