15/04/2009

Ernst & Young publie « Les paradoxes de la rareté »

Ce onzième numéro des Cahiers Ernst & Young ouvre ses pages à Marion Guillou, Laurence Tubiana, Jacques Diouf, Boris Cyrulnik, Xavier Emmanuelli…

Ensemble, ils s’interrogent sur l’épuisement des matières premières, qu’elles soient alimentaires ou énergétiques, sur la place de l’homme dans ce monde nouveau qui se dessine à l’heure de la mondialisation, et sur les façons de « réussir ce passage obligatoire d’une société de l’abondance à une société de la rareté, réelle et même nécessaire ».

Rampazzo & Associés signe la mise en page et toutes les illustrations dans une mise en scène où le noir et blanc souligne subtilement la notion de paradoxe.

ernstcouv_200

ernst_12-13_400

ernst-114-115_400

ernst40-41_400

ernst52-53_400

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

champs requis *