30/12/2005

Nata Rampazzo interviewé dans « Libération » sur le gift book

« La poudre aux livres », in Libération du 30 décembre 2005, rubrique « Grand angle », par Marie-Dominique Lelièvre.

Le marché du gift book – livre-cadeau – explose. Les Blagues Carambar ou la Lettre sur le bonheur comptent parmi les best-sellers.
« (…) Chez Mille et Une Nuits, inventeur du livre à 10 francs, la Lettre sur le bonheur d’Épicure fit un tabac (500 000 exemplaires vendus). Sur la seule promesse du titre. “Le texte est à peu près illisible, d’autant qu’Épicure a une idée plutôt austère du bonheur, note Nata Rampazzo, qui lança la collection. Chez Mille et Une Nuits, nous avions étudié les titres séduisants d’auteurs plus ou moins classiques.”
(…) Les Anglo-Saxons règnent sur le marché du gift book. “En France, il n’y a pas de vrais packagers : le marché est trop étroit, note Nata Rampazzo. C’est une tradition anglo-saxonne, qui fonctionne sur une économie d’échelle. Le packager gagne de l’argent à la fabrication.” »

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

champs requis *